Les citoyens et les citoyennes qui circulent sur La Canardière entre le boulevard des Capucins et Henri-Bourassa ne peuvent manquer cette clôture métallique cabossée et marquée de graffitis. Bordant la zone industrielle, cette structure négligée, qui cache un espace très contaminé, donne au secteur les allures d’une ville abandonnée. Or il semble que ce paysage pourrait enfin être amélioré. En effet, ce terrain devrait faire l’objet d’un projet-pilote de décontamination par des végétaux et qui durera une dizaine d’années. En attendant de connaître les résultats de cette expérience, on pourra à tout le moins jouir d’une vue plus agréable dès que sera entreprise la plantation d’arbres et de plantes, possiblement au cours des prochains mois.

Pour en savoir plus : http://www.lapresse.ca/le-soleil/actualites/environnement/201601/11/01-4938839-des-plantes-pour-decontaminer-autour-de-lincinerateur.php.

février 2016