À l'été 2015, la Ville de Québec, à la suite de plaintes de citoyens, a mené une étude au sujet des nuisances de la zone industrielle La Canardière et en particulier l'entreprise AIM.

Une partie des résultats de cette étude a été rendue publique à l'assemblée régulière du conseil de quartier du 8 mars 2016 par M. Alain Perron, directeur de la division de gestion du territoire de l'arrondissement de la Cité-Limoilou, à la Ville de Québec.  Il était accompagné par M. Francis Lepage et Michel Légaré, de la Ville de Québec. Les détails de la présentation sont disponibles ici.

A la fin de la présentation,  le président du Conseil de quartier conclut que les nuisances associées aux activités de AIM semblent bien réelles et retient des échanges que les citoyens souhaitent une bonification des outils et méthodes de mesure qui paraissent pour l’heure ne pas être optimaux. On constate également que la présentation et les échanges n’ont vraisemblablement pas satisfait les citoyens concernés. Néanmoins, rappelant les contraintes liées aux droits de l’entreprise, il fait valoir que l’ouverture de l’entreprise à la création d’un comité avec des représentants de la Ville et des citoyens paraît, en plus de l’amélioration des conditions de mesures des nuisances, une avenue à ne pas négliger. Un participant signale que les questions entourant la définition d’entreposage persistent chez les citoyens.

Cette affaire sera suivie de près par le Conseil de quartier.

avril 2016